Sentiment de grossesse

sentiment de grossesse

Les nausées et les vomissements se sont enfin calmés.
J’ai diminué les doses du Zophren par deux.
Je me sens bien.

J’ai enclenché une routine matinale qui me fait beaucoup de bien, elle fera l’objet d’un article prochainement.
J’ai retrouvé du temps pour moi et ma maison est bien rangée comme ma vie et ma tête.

Je re-cuisine, un miracle de reprendre du plaisir à le faire.
J’ai passé la journée du 24 décembre à préparer un délicieux repas.

À voir la quantité que j’en ai fait, je me marre seule en me disant que je suis vraiment faite pour avoir une famille nombreuse.

Être MAman

J’aime les enfants, j’aime mon rôle de maman, j’aime ce que m’apporte cet amour inconditionnel.
Toujours se dépasser pour ne jamais rien lâcher, pour les éduquer de la manière qui nous semble la plus juste pour nous, parents.

La grossesse n’est pas la période que je préfère, mais cependant, je dois admettre que malgré tout il y a quelques moments qui me font rêver et oublier toutes ces galères.

Chaque grossesse est différente et chaque grossesse est un ressentie diffèrent également.


Au fur et à mesure que j’écris, je m’aperçois que je pourrais faire un article pour chacune de mes grossesses tant elles sont et ont été différentes.
Il y a si peu et tant à dire en même temps.

Je vais donc procédé en plusieurs parties et vous raconterait chacune de mes grossesses.

Un point commun malgré tout

La sensation de sentir bébé en nous.

Ce moment privilégié ou seule nous, les mamans, savons ce que c’est, de sentir les coups de l’intérieur.
Ce moment ou nous seule pouvons les protéger de tout.
Sentir bébé, interagir avec lui, lui parler, être à l’écoute de ses mouvements.

Je crois au fond de moi que ce sont des moments que nous aimons particulièrement car nous sommes les seules à les comprendre et à les vivre.
Cette part d’exclusivité, de cocon, de bulles que l’on se créer est indescriptible.

Une intuition

Pour chacune de mes grossesses j’ai eu des intuitions qui se sont révélées justes.
Pour Jade, je savais que c’était une fille.
Avant même de savoir le sexe de mon bébé, j’avais déjà acheté quelques robes et quelques vêtements pour elle.
Heureusement que ce n’était pas un garçon (rires).

Pour ma deuxième grossesse, idem, je savais que j’attendais un petit garçon.

Et pour cette troisième grossesse, j’avais toujours dit à Didier que le jour où l’on aurait un troisième enfant, il y en aurait deux.
Je n’avais aucune intuition sur le sexe, mais j’étais convaincu que ce serait des jumeaux.
Et j’avais vu juste.

Intuition ou instinct maternel, je ne sais pas. Dans tous les cas, porter la vie reste le plus beau miracle que la vie puisse nous offrir.
Même si la grossesse n’est pas rose tout les jours, il faut se dire après coup que malgré tout, ça en vaut la peine.
Notre souffrance est minime fasse à ce que notre corps accomplit pendant 9 mois et bien plus encore.

Quelle à été le point commun entre tes grossesses ou comment as-tu vécu ta première grossesse ?


À très vite.

Charlotte Haller

2 thoughts on “Sentiment de grossesse

  1. Woua… Ma maman m’avait dit qu’on lui avait affirmé que j’étais un garçon et qu’elle savait que j’étais une fille. Mais savoir à chaque fois.. Et même pour les jumeaux, c’est fou ! Et c’est magnifique aussi, je trouve… Ca prouve que le fait de devenir une maman a quelque chose de très magique. Je ne le suis pas encore mais c’est un de mes rêves et en te lisant, ça me confirme encore plus cette envie profonde en moi. Merci pour ce beau partage !
    Justine (blogdunepartageuse)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top