Maman

Pour les Mamans qui ont eu la dernière Newsletter, j’ai oublié de changer le lien, pour lire l’article sur le deuxième mois de grossesse : C’EST ICI
L’erreur est humaine, il paraît 🙂

.

Je ne pouvais pas faire un concept store aux valeurs si fortes et le nommer Appelle Moi Maman sans parler de toi, Maman.

Évidemment chaque famille à ses conflits mais aussi ses moments de joie et de bonheur.
Même si à l’époque je ne m’en rendais pas compte, tu as toujours été là pour moi.
Tu n’étais simplement pas là comme j’en avais besoin car tu avais ta façon à toi d’être présente.

Tu as ta manière de fonctionner, qui est différente de la mienne, d’où nos différents par moments.
Mais aujourd’hui je me rends compte Maman que tu as toujours été là et j’ai appris ce qu’est le rôle de Maman.

Ce rôle si difficile à tenir, le rôle de notre vie, élever ses enfants en faisant du mieux que l’on peut.
Car en tant qu’enfant, on ne se rend pas compte que vous, parents, faites du mieux que vous pouvez pour nous élever et nous éduquer avec vos valeurs, ce qui vous semble le plus juste.

Lorsque l’on est enfant on voit nos intérêts, nos envies, ce que vous auriez pu faire pour nous faire plaisir.
La frustration que l’on ressent quand on a un refus.
La colère que l’on a quand vous nous punissiez.
La tristesse quand vous nous disiez non pour aller quelque part.

Maintenant je comprends en élevant tes petits-enfants:

La douleur que l’on ressent lorsque l’on doit dire non pour une sortie
Préférez-les laisser nous détester plutôt que de leur dire que c’est parce que nous n’avons pas d’argent
Devoir dire non et gronder pour leur bien, leur éducation
Essuyer les larmes et les crises.
Se retrouver à pleurer une fois qu’ils sont couchés car on est fatigués, car on est triste
Faire passer leurs besoins avant les nôtres

Je comprends maintenant comme il est dur d’être parent, mais qu’il est impensable de ne pas l’être.
Quand on devient Maman on attrape cette casquette de super-héros
La cape de wonder-maman
Le costume de la super copine
Les chaussures de la maîtresse d’école
Le sac du docteur
Les cheveux blancs.

Et oui on s’inquiète c’est évident.
On s’inquiète quand ils sont malades, quand ils jouent un peu trop brusques.
On s’inquiète quand ils pleurent, quand ils rient.
On s’inquiète quand ils ne font pas leur nuit et quand c’est le cas on s’inquiète parce qu’à 10 heures du mat’ ils dorment encore.
On s’inquiète quand ils sont petits ou quand ils grandissent.

Mais je comprends aussi en élevant tes petits-enfants :

Le bonheur de les voir grandir chaque jour
La fierté de les élever avec nos valeurs
La joie de les voir aussi complices
Le plaisir d’être ensemble
L’Amour qu’ils m’apportent

Avoir fondé ma Famille est ma plus grande réussite et ma plus grande fierté

On ne naît pas Maman, on le devient.
Et chaque jour on apprend

Alors Maman si je dois te dire quelque chose aujourd’hui c’est MERCI.
Merci d’avoir fait de ton mieux car aujourd’hui en tant que Maman à mon tour, je fais de mon mieux pour les élever.

Je t’aime Maman

Article précédent

Charlotte Haller

2 thoughts on “Maman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top