2ème mois de grossesse : La prise de conscience, on partage son corps et les symptômes qui vont avec.

Vous entrez dans le deuxième mois de grossesse.
Vous commencez à vous rendre compte que vous portez la vie en vous.
Vous avez envie de le crier à tout le monde, mais c’est encore trop tôt pour le dire.

C’est long d’attendre, nous personnellement, on n’a pas pu, on était tellement content, en même temps j’étais tellement malade que je n’aurai pas pu le cacher bien longtemps…

Car oui, parfois, il y a des femmes qui ne sont pas malades.
Il y a des femmes qui ont seulement des nausées le matin ou le soir.
Et il y a des femmes, qui, comme moi, sont très malade, à ne rien pouvoir manger, rien pouvoir boire.
J’ai été hospitalisé, car j’avais perdu 6 kg. (rassurez-vous, je me suis bien rattrapée après.)
Il y a aussi des femmes qui ne savent pas encore qu’elles sont enceinte ou celle qui à contre cœur doivent arrêter ce chemin qu’est la maternité.

Dans tous les cas, c’est une étape ou une épreuve à passer.

Je parle beaucoup de nous les femmes, car nous vivons tout de l’intérieur, mais même s’il n’est pas facile d’impliquer le Papa à ce stade de la grossesse, dites lui ce que vous ressentez, vos peurs, vos craintes, votre bonheur, qu’importe, mais impliqué le à découvrir son futur rôle de Papa.
Même s’ils ne s’en rendent pas compte encore, il sera toujours présent et vous soutiendra dans les épreuves, dans les joies, c’est un appui et un pilier sans faille.

Pour les Mamans solos, vous y arriverez, entouré vous et ne restez pas seule.
Ce n’est peut-être pas simple, mais si vous avez pris la décision de continuer à porter la vie, vous serez capable de tout.

Ce deuxième mois de grossesse est un peu comme une prise de conscience, désormais vous n’êtes plus seule dans votre corps.

Votre avis m’intéresse, quels ont été vos symptômes ?
Comment avez-vous impliqué le papa dans ce début de grossesse ?

À Dimanche prochain pour le 3ème mois de grossesse.

 

Voir l’article précédent

Charlotte Haller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top